L'information a couru sur le web : Sarkozy se serait fait installer un four à pizza dans l'avion présidentiel. C'est gros, mais ça colle tellement à ce que certains ont envie d'entendre que cela suffit. Et c'est parti pour la séance de sarkobashing.

Sauf que l'information est fausse. Le Post s'est interrogé sur la source. C'est assez édifiant : un journaliste de la PQR tient de la rumeur d'élus locaux dont il tait le nom et dont il n'a vraisemblablement pas vérifié les sources. Aucune confirmation par l'entreprise fabricante, démenti formel de l'Elysée. On se rend compte que finalement, personne n'a vu le fameux four à pizza. Et pourtant, ça embraye.

Pendant ce temps là, plein de choses se font en France, des orientations politiques sont décidées. Et que font nos grands résistants : ils se focalisent sur des frasques sans importance, parfois même pas réelles mais fantasmées. Louis XIV avait parfaitement compris cela en créant la cour à Versailles. Il occupait les nobles et le peuple avec des fanfreluches et des écrans de fumées, lançant sur le devant de la scène des favorites, toutes plus vaniteuses, écervelées et dépensières les unes que les autres afin de monopoliser l'attention. Pendant ce temps, Colbert, Louvois et quelques autres travaillaient dans l'autre aile du château, en toute tranquillité.

300 ans plus tard, on retrouve exactement les mêmes mécanismes et ça marche toujours aussi bien. Pourquoi s'en priver ?