Les jeunes UMP avaient publié sur leur site une critique assez acide du projet de loi internet et création. Leur position ne différait pas beaucoup de ce qu'on entend en général sur ce texte. Et voilà que d'un coup, ils retournent leur position et publient des billets pro-hadopi. Gaaarde à vooous !

Quel intérêt de militer dans un parti si c'est pour être un bon petit soldat ? Pour moi, aucun. Sur ce point, l'UMP est la très digne héritière du RPR. La caporalisme s'y apprend très jeune.

Et dire que l'UMP entend rénover complètement sa stratégie internet et développer une grande communauté, façon Obama. Toute la question est : avec qui ? Pour une fois que les jeunes UMP étaient en phase avec leur génération, ils sont obligés de faire machine arrière et de s'aligner sur la ligne du parti. Qui vont être les gogos qui rejoindront cette super-fédération numérique de l'UMP. Certainement pas moi...