Même Jacques Attali est contre Hadopi. C'est vous dire que ce texte est mal barré. Au delà de l'ironie (parce qu'il y en a un peu), cette prise de position est significative. Jacques Attali est un bon baromètre de ce que pense notre "élite" française, issue du coeur de nos grandes écoles.

Si eux commencent à lâcher, c'est un basculement assez décisif qui plombe encore un peu plus hadopi. Plus ça va, plus je pressens un naufrage pour le gouvernement s'il persiste sur ses positions.

Je vous laisse, je vais continuer à creuser la tombe d'Hadopi.