Xavier Darcos a perdu une belle occasion de se taire, avec ses propos sur la scolarisation des enfants de 2 à 3 ans.

Changer les couches et faire faire des siestes, voilà les tâches essentielles quand on s'occupe d'enfants de 2 ans. Xavier, je te confie Authueil junior pendant une journée. Tu auras quatre à cinq couches à changer, dont deux cacas. La sieste, il la fait en général de 11h30 à 14h. Et le reste du temps, c'est une petite boule d'énergie, toujours à découvrir de nouvelles bêtises à faire. Il faut donc l'occuper, et c'est crevant ! Les enseignants de maternelle n'ont plus les couches à changer, puisque les enfants doivent être propres pour être inscrits. Par contre, ils ont plusieurs "petits monstres" à gérer, qui plus est dans la période que tous les parents redoutent : les "terribles 2 ans", celle où ils affirment leur caractère. Enseignant en maternelle est un métier dont je ne voudrais pour rien au monde !

En tant que parent de jeune enfant, la solution scolarisation à deux ans est un substitut tout à fait acceptable à la crèche (en fait, c'est pareil). Cela permet d'augmenter les capacités d'accueil, libérant des places de crèche pour les enfants plus jeunes. Ca tombe bien, car notre cher président ayant promis un horripilant "droit opposable à la garde d'enfant", et que la fécondité française est florissante, il est urgentissime de développer l'offre, largement insuffisante. Une augmentation de la scolarisation des 2-3 ans serait appréciable et permettrait d'atteindre l'objectif (enfin de ne pas être trop en dessous).