Il pleut, c'est la faute de Sarkozy. PPDA est viré de son poste de présentateur du 20 heures de TF1, ca c'est décidé dans le bureau de Sarkozy. C'est du moins ce que croit l'Express. La presse aime Sarkozy, comme elle aime les franc-maçons, le salaire des cadres, le prix de l'immobilier, les classements tous plus bidons les uns que les autres, parce ça fait vendre. Alors on nous en sert à chaque fois. Je veux bien croire que Sarkozy se soit intéressé au sujet, mais de là à en faire le principal responsable de cette éviction, c'est trop.

Le premier responsable de cette éviction, c'est Nonce Paolini, qui vire progressivement toutes les vieilles gloires et les barons pour faire place nette et prendre réellement les commandes de TF1. PPDA n'est pas le premier à avoir giclé, et il y en aura sans doute encore d'autres. C'est comme partout, quand un nouveau souverain arrive, il vient avec ses lieutenants et la vieille cour est priée de laisser la place. Et c'est salutaire, car il faut un renouvellement, sans attendre que les résultats commence à piquer du nez. PPDA est dans la lucarne depuis 30 ans. Il est peut-être temps de changer. Surtout que TF1 est déjà au coeur de difficultés liées à l'émergence de la TNT et d'internet, qui bouleverse leur modèle économique. Les changements en perspectives dans le service public sont à priori prometteuse, mais peut-être bien que tout cela se révèlera décevant pour TF1. Beaucoup d'incertitude, pas la peine d'en rajouter avec l'usure du staff qui n'aura pas été renouvelé en temps et en heure.

Cette éviction s'explique sans aucune difficulté, sans même avoir besoin d'y chercher l'éventuelle main de Nicolas Sarkozy. Mais c'est nettement moins glamour et vendeur...