Un échange de mails entre responsables du sport automobile est cruellement révélateur de la réalité du sport professionnel. L'échange portait sur le "look" de Sébastien Loeb, mal rasé et la chevelure en bataille sur les images du podium du rallye du Mexique.

Ce qui est reproché au français, c'est de ne pas avoir le look qui convient à son statut de "vedette", de donner une mauvaise image de sa discipline, qui pourrait choquer et donc faire perdre des parts de marché. Un vrai professionnel doit toujours être "propre sur soi", si possible avec un grand sourire "dentifrice". La réponse du responsable médias est éloquente : "«la belle apparence de dur» du Français qui a fait son succès, attirant un nouveau public et les jeunes, que le rallye est un sport «réel et rugueux», et que «dans le cadre du repositionnement du produit et de la façon dont nous projetons nos héros», ce serait une «erreur de demander aux pilotes d'êtres toujours propres sur eux»".

Et le Sport dans tout ça ?