Une pratique française m'a toujours étonné et je dois le dire, un peu agacé. Elle réserve l'usage social de certains titres universitaires à des professions bien déterminées. Ainsi, on ne donne le titre de docteur qu'aux professions de santé, et particulièrement aux médecins. La confusion est tellement forte que l'on dit souvent "aller voir un docteur" au lieu de "aller voir un médecin". Dans le même ordre d'idée, le titre de "maître" signale le titulaire d'une maîtrise. Or, ce titre a été capté dans la vie sociale par les professions juridiques, notaires et avocats.

Cela traduit un rapport assez étrange avec l'université et les titres qu'elle délivre. Les médecins ne sont pas les seuls à être docteurs et la maîtrise de droit n'est pas réservée aux avocats. Comme si eux seuls avaient fait des études universitaires. Cela était sans doute vrai dans le monde d'autrefois, où un bachelier pouvait être considéré comme surdiplômé. Alors une maîtrise et un doctorat, pensez donc ! Cela traduit aussi un rapport de force ancien au sein des universités, où les facultés de droit et de médecine dominaient, et cela dès le moyen âge (avec les facultés de théologie). Les médecins avaient besoin, pour exercer, d'être titulaire du doctorat et les avocats d'une maîtrise, d'où cette confusion. Comme cela leur faisait plaisir qu'on leur donne leurs titres universitaires dans la vie sociale, allons y !

L'usage social est tellement enraciné que personne ne le remet en cause, alors que le nombre de diplômés de l'enseignement supérieur a littéralement explosé et que l'on a des docteurs à pelle, qui sont loin d'être tous médecins. De même, quasiment tous les diplômés du supérieur ont au moins une maîtrise. Il serait peut-être temps de changer les choses. Il est anormal que le prestige (certes parfois très relatif) des titres universitaires soit monopolisé par des professions particulières, tout honorables soient-elles. En Allemagne, tous les docteurs, quelque soit leur spécialité, usent et abusent dans la vie sociale de leur titre de "Herr Doktor".